Detail

En raison de la pandémie de COVID-19, le Conseil de fondation a tenu son atelier d’été sous la forme plus courte d’une visioconférence. A l’ordre du jour: les changements de personnes au sein des instances de la Caisse, la situation financière (performance -4,5 % à la fin mai) et l’avancée de politique sociale pour les personnes qui perdent leur emploi peu avant la retraite (nouvel article 47a LPP à partir de 2021).

Changement de personnes dans les instances de la CPS

Après 18 années d’activité au sein de la Caisse, comme membre du Conseil de fondation et comme président de la Commission de placement, Jürg Schäffler part à la retraite à la fin du mois de juin. Membre fondateur de la CPS, il en a vécu toutes les étapes importantes, de sa constitution à la fusion avec la fondation de prévoyance en faveur du personnel de la SSR (Fondation IP), de la crise financière de 2008 au changement de primauté, jusqu'à l’actuelle crise COVID. David Schäfer quitte également le Conseil de fondation car son contrat à la SSR prend fin. Au nom du Conseil de fondation, Piero Cereghetti remercie ces deux collègues pour leur excellente collaboration et leur engagement inlassable en faveur de la Caisse.

Ont été élus au Conseil de fondation pour les remplacer jusqu’au terme du mandat, Alex Ziegler, responsable Trésorerie du groupe à la Direction générale SRG SSR, ainsi que Tobias Bossard, journaliste SRF. Alex Ziegler a également été nommé président de la Commission de placement. Avec l’élection de Philippe Montant, spécialiste externe en investissements, la Commission de placement compte à nouveau quatre membres et est ainsi au complet. La composition des organes de la Caisse peut être consultée dans les rubriques Conseil de fondation et Commission de placement.

Situation financière

Les discussions ont porté essentiellement sur l’évolution des marchés de capitaux et leur impact sur la situation financière de la CPS, même s’il n’est pas encore possible d’évaluer les conséquences économiques de la pandémie de COVID-19. Depuis le creux de la mi-mars, les principales places boursières se sont partiellement reprises, limitant les pertes sur les placements de la CPS:

Actions Suisse: -4,8 %
Actions Monde: -9,7 %
Actions Pays émergents: -15,3 %
(état au 31 mai 2020)

Sous l'effet de la baisse des taux d'intérêt par la Réserve fédérale américaine (Fed), les obligations en devises étrangères ont enregistré de légers bénéfices de cours (+1,3 %) qui ont en partie compensé les pertes sur les obligations suisses (-0,8 %). La politique de taux d'intérêt zéro de la Banque centrale américaine et de la Banque nationale suisse se traduit par des gains (comptables) à court terme. Mais à long terme, cette politique est préoccupante pour les fonds de pension car les obligations nouvellement émises ne dégagent plus aucun rendement, comme c'était encore le cas il y a plus de dix ans.

Fin mai 2020, la performance globale de la CPS était de -4,5 %, ce qui donne un taux de couverture estimé à 98 %. Le Conseil de fondation et la Commission de placement suivent tous deux l’évolution de la situation avec une attention particulière et feront à nouveau le point en septembre.

Avancée de politique sociale dans la prévoyance des salariées âgées et salariés âgés

L’expert en prévoyance professionnelle a informé le Conseil de fondation sur les conséquences pour la CPS de l’introduction du nouvel article 47a LPP à partir du 1er janvier 2021.

La nouvelle disposition légale garantit à toutes les personnes assurées à la LPP et âgées de 58 ans ou plus la possibilité, si elles perdent leur emploi, de rester assurées au deuxième pilier pour autant que leur contrat de travail ait été résilié par l’employeur. Les personnes concernées bénéficieront ainsi des mêmes conditions que les autres assurées actives et assurés actifs. Cette disposition s’applique également à la prévoyance étendue.

Un groupe de travail du Conseil de fondation CPS élaborera une proposition pour la mise en œuvre de cette disposition dans le courant de l’été.

Portrait de la CPS dans le magazine «Schweizer Personalvorsorge»

L’édition de juin de la revue spécialisée en prévoyance professionnelle propose un portrait de la CPS complété d’une interview de son président, Piero Cereghetti. Cet article n’est disponible qu’en allemand.

Dates de versement et disponibilité des interlocutrices de la gestion destinataires

Les dates de versement des capitaux et des rentes en 2021 figurent sur le site de la CPS, sous la rubrique documents, de même que les coordonnées de la gestion destinataires (deux collaboratrices dont les jours de présence changeront à partir du 1er juillet et du 1er septembre).